logo Comité pour une Intervention Civile de Paix
français | english
français > Le Comité ICP > Evénements > Rencontres / Salons  > “Européens, votons pour la Paix” – Retour sur l’évènement final de la Campagne à Bruxelles

“Européens, votons pour la Paix” – Retour sur l’évènement final de la Campagne à Bruxelles

Projet de Paix en Europe : Les dimensions de la société civile

Hôte : Corina Cretu (Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen, vice-présidente de la commission du développement)

La société civile sur le terrain : les leçons apprises sur le terrain

Mercredi 14 octobre 2009 de 14h à 17h au Parlement Européen à Bruxelles

Les conflits paraissent insolubles ? Aucune intervention internationale ne semble être capable de les arrêter ? Que pense la population locale vivant dans ces zones de conflit ? Et que pensent-ils de ces professionnels de la paix venant de l’étranger pour aider à construire cette paix ?

Au cours de cette rencontre, nous avons pu entendre les témoignages de différents acteurs participant à la construction de la paix par le biais d’interventions non-partisanes, non-violentes et professionnelles dans la région de Sandzak en Serbie, auprès des femmes en Géorgie et les actions de maintien de la paix par des civils non armés au Sri Lanka, au Guatemala et en Philippines.

Ces expériences reflètent, de manière concrète, les actions de construction de la paix sur le terrain effectuées par des Européens et par les partenaires avec lesquels ils travaillent. Ces derniers nous ont donné un aperçu de la manière dont les internationaux peuvent contribuer en tant que tiers-parti dans un contexte de conflit violent, et pourquoi les populations locales dans ces zones apprécient leur travail.

Les intervenants et l’audience se sont interrogés sur les questions suivantes :

- Est-ce que l’UE prend en compte les leçons tirées par les ONG Européennes en ce qui concerne les conflits violents ? Est-ce que le soutien financier de l’EU (la CE et les Etats membres) est suffisant et efficace ? Qu’est-ce qui pourrait le rendre plus efficace ? Est-ce que les standards de qualité décidés par les ONG de paix permettent de le promouvoir ? Est-ce que l’UE a un rôle dans le choix de ces standards ?

- Est-ce qu’il y a suffisamment de structures en place pour rendre le travail de paix de la société civile durable et professionnel ? Est-ce que les formations existantes sont suffisamment cadrées ? Est-ce qu’il y a suffisamment de formations offertes ? Est-ce qu’elles correspondent au soutien dont les acteurs de paix locaux ont réellement besoin de la part des internationaux sur le terrain ?

Le programme :

- Accueil, présentation du programme de la journée Corina Cretu – Hôte, Membre du Parlement, S&D, Vice-Présidente Commission Développement Jochen Schmidt – Forum ZFD, Chef de projet sur les politiques de paix européennes

- Soutien aux initiatives de paix de la société civile dans la région ouest des Balkans, Christian Pfeifer – Forum ZFD, consultant de paix à Novi Pazar, Serbie.

Christian Pfeifer a travaillé au sein de la mission de l’OSCE en Croatie, à Zadar, où il a mené une étude empirique sur la possibilité du retour des réfugiés de guerre dans leur région. Depuis novembre 2007, il travaille comme chef de projet pour le Forum ZFD dans la région Serbe du sud ouest de Sandzak. A Novi Pazar, au centre de la région de Sandzak, il dirige une équipe locale et mène avec eux des activités sur la transformation des conflits ; ces dernières influencent efficacement la situation sur le terrain. Ces activités ciblent principalement les organisations locales de la société civile, le secteur économique privé et les partis politiques.

- ONG moteur du maintien de la paix au Sri Lanka, au Guatemala et à Mindanao, Nonviolente Peaceforce (NP), diffusion du documentaire.

Sri Lanka : Engagé sur l’île depuis 2003, NP apporte une protection internationale et un soutien par sa présence afin d’améliorer la sécurité des citoyens les plus vulnérables. NP tire profit de la grande liberté que possèdent les internationaux pour aborder les conflits de longues date et le mauvais fonctionnement des institutions. Dans les deux années à venir, NP prévoit d’élargir ses actions en répondant aux demandes locales de plus en plus importantes en ce qui concerne la mise en place d’un service civil de maintien de la paix, qui se concentre plus particulièrement sur le raccordement entre les communautés de paix et les acteurs des droits humains là où la violence est la plus grave envers les ressortissants et, lorsque cela est favorable, avec les acteurs internationaux à Colombo et au-delà.

Mindanao, Philippines : Les équipes de NP interviennent depuis 2007 à travers une présence directe et protectrice pour soutenir la société civile et les mécanismes de paix officiels. L’objectif est de prévenir l’intensification des déclencheurs et la violation des droits humains, afin de contribuer à une paix durable à Mindanao. L’équipe de NP en Philippines apprécie aussi le soutien de l’instrument de stabilité en réponse aux situations de crises de la Commission Européenne.

- Initiatives de paix des femmes dans le sud du Caucase, Annika Karlson, Kvinna till Kvinna, coordinatrice de terrai, Tblisi, Géorgie.

Annika Karlsson travaille comme coordinatrice de terrain pour la fondation suédoise Kvinna till Kvinna au sud du Caucase depuis novembre 2006. Elle est actuellement responsable de l’organisation de coopération avec les femmes de Kvinna till Kvinna en Géorgie et en Azerbaïdjan. La fondation Kvinna till Kvinna soutien les organisations locales de femmes dans les régions affectées par la guerre et les conflits armés. Les organisations locales partenaires proposent un accompagnement psychologique aux femmes victimes de violences, elles aident les femmes qui souhaitent lancer leur propre compagnie, travaillent parmi les personnes déplacées internes et enfin, utilisent les portraits réalisés par les médias sur la violence infligées aux femmes. K.t.K. a pour objectif d’aider ceux qui souhaitent prendre part au développement d’un réseau de femmes dans la région, en dehors de tout clivage ethnique et national.

- Questions et débat Modérateur : Martina Weitsch, Quaker Council for European Affairs (QCEA)

- Conclusion et remarques finales Alessandro Rossi begin_of_the_skype_highlighting end_of_the_skype_highlighting begin_of_the_skype_highlighting end_of_the_skype_highlighting, NP, coordinateur régional Europe

Vers un Service Civil de Paix Européen : proposition de la société civile au nouveau Parlement Européen.

Mercredi 14 octobre 2009 de 17h45 à 19h15 au Parlement Européen à Bruxelles

L’Union Européenne agit de plus en plus au sein des Affaires Globales. Avec les Etats Membres, c’est actuellement le plus important financeur au monde en ce qui concerne l’aide publique au développement. En outre, cela a atteint une grande variété de missions en lien avec la gestion des crises, à la fois civiles et militaires. L’entrée en force du traité de Lisbonne pourrait accroître le profil international de l’UE, notamment en unifiant la position de la Direction Générale des Relations Extérieures et en introduisant le Service Européen pour l’action extérieur.

Suite à ces changements, que seront les priorités de l’Union au niveau des affaires étrangères ? Est-ce qu’il y aura une poursuite de l’approche traditionnelle et une recherche d’influence par l’intermédiaire d’une force militaire ? Ou alors, le modèle exemplaire de l’UE en tant que projet de paix international sera-t-il mis à profit afin de donner la priorité aux interventions civiles ? Plus particulièrement, comment l’UE va-t-elle s’engager au sein des conflits internationaux et dans le vaste champ du renforcement des Etats et de la construction de la paix ?

La complexité des conflits actuels nécessite un ensemble d’instruments beaucoup plus diversifiés. En même temps, le nombre de personnes impliquées dans les interventions à l’étranger s’est multiplié, comprenant une grande diversité d’acteurs non étatiques. En effet, lorsque l’on parle de construction de la paix, la société civile a un rôle important à jouer.

A partir de ce point de vue, la campagne « Européens, votons pour la paix ! » a soumis un ensemble de propositions dans le but de renforcer la capacité de l’UE sur les questions de prévention des crises, de construction de la paix et de transformation des conflits. L’UE pourrait profiter d’avantage d’une expertise existante et des ressources humaines disponibles au sein de la société civile européenne ; la proposition d’un programme pour un Service Civile de Paix Européen pourrait être une solution. Cela fournirait une structure aux organisations de la société civile certifiées afin d’envoyer des consultants et des équipes de paix pour soutenir et protéger la société civile locale travaillant sur le dialogue et la réconciliation en utilisant des moyens non-violents.

Au cours de cet évènement, une délégation représentant différents pays Européens a transmis aux nouveaux membres du Parlements Européens la liste des signataires de la proposition (5000 organismes issus de la société civile). Après une courte présentation, les membres du parlement européens appartenant à différents groupes politiques et la Commission Européenne ont été invités à répondre à l’initiative d’un Service Civile de Paix Européens.

Le programme :

- Accueil et présentation Corina Cretu – S&D Alessandro Rossi – NP

- La campagne « Européens, votons pour la paix ! » - transmission des signatures (5000 signatures) Délégation de la coalition pour la campagne

- La proposition du programme pour un Service Civile de Paix Européen, réponses des membres du parlement.

Andrian Severin, Vice-présidente du groupe S&D

Elmar Brok, groupe EPP, membre du comité des affaires étrangères De nombreux financements ont déjà été déversés pour prévenir les conflits mais nous nous rendons compte que cela ne fonctionne pas. Une politique de développement beaucoup plus forte doit être appliquée, incluant la paix. La dimension civile doit être mise en avant afin d’arriver à la paix. Pour appliquer la démocratie, les lois doivent tout d’abord être décidées. Beaucoup d’organisations créent un monde meilleur avec des projets financés par la société civile. Aider les gens à vivre sans guerre ni violence signifie apprendre/enseigner comment conserver la paix au sein même des villages, c’est-à-dire qu’il faut prendre en compte l’importance des valeurs fondamentales qui touchent un faisceau plus large de population. Un an de service civil pour chacun dans le but de servir les autres et de diminuer l’espace des conflits est essentiel.

Graham Watson, ALDE, membre du comité des affaires étrangères Il est important d’avoir des accompagnateurs (il reprend l’exemple de Gaza). La paix ne peut pas être obtenue par la force mais par la compréhension. Un marché économique mondial a été créé à la place d’un contrat social mondial. Il est important de promouvoir la justice, de faire la différence entre les pays démocratiques ayant institués des règles et des lois et ceux qui ne portent que le titre.

Marc van Bellinghen, Commission Européenne – Directeur adjoint de l’unité de réponse aux crises et de construction de la paix. Les interventions non militarisées ne peuvent être financées sous l’égide de l’instrument de stabilité. Nous ne devons pas viser le drapeau européen pour nos projets mais le drapeau de la société civile locale.

Ulrik Lunacek (remplace Heidi Hautala, groupe des Verts, Présidente du sous-comité des droits de l’homme) Les verts vont voter pour la création d’un département de construction de la paix, pour le renforcement du dialogue avec la société civile et pour le Service Civil de Paix Européen. Instrument de stabilité : il est important que la commission donne une structure à ces initiatives, la prévention des conflits coûte moins chère que la guerre.

Photos de l’évènement : http://www.civilpeace.eu/peace-project-europe-civil-society-dimensions#19

PDF - 16.5 ko
Membres du Parlement
PDF - 175.2 ko
Service Civil de Paix Européen
PowerPoint - 151.5 ko
Présentation Campagne Européens, votons pour la paix !

Comité ICP | 187 montée des Choulans | 69 005 Lyon | comiteicp_AT_free.fr